cafemode cafemode

3,513 posts   30,453 followers   1,370 followings

Géraldine Dormoy-Tungate  Editor-in-chief of Lexpress.fr/Styles and blogger: fashion, food, beauty and family

Point yoga trois semaines après mon retour au travail. J’ai décidé de n’y aller qu’une fois par semaine, le dimanche matin. Je rêverais de continuer à un rythme de trois fois par semaine, mais c’est incompatible avec mon emploi du temps actuel. Après avoir essayé beaucoup de cours (à retrouver en Stories enregistrées en haut de ma page Instagram), j’en alterne deux, qui se complètent et qui sont dispensés par des profs que j’adore : - Kundalini par Agnès chez @ommstudioparis 9h45-11h (23€)
- Iyengar par Carmen Ho chez @kshantiyoga 11h30-13h (30€).
Le premier m’aide à mieux respirer, relâcher les tensions et me connecter à mon intuition. Le second m’apporte une meilleure conscience de mon corps et me détend grâce à de puissants étirements. Les deux sont accessibles aux débutants, pratiqués dans des studios particulièrement accueillants et raffinés. #yogainparis

Après avoir refusé en bloc de lire des livres ou voir des films sur le cancer, cet été je me suis peu à peu ouverte. À partir du moment où j’ai su comment je réagissais aux traitements, la parole des autres m’a semblé moins anxiogène. À la bibliothèque de mon quartier, un rayon entier est consacré à cette maladie. Cancer and the City fut ma plus belle découverte. Ce livre est un trésor. Plusieurs d’entre vous me l’avaient recommandé, mais le titre me rebutait. Et puis il date de 2007, je me disais que la façon d’aborder le cancer avait changé depuis avec les avancées de la médecine. J’avais tout faux : en anglais le livre s’intitule Cancer Vixen et la BD de Marisa Acocella Marchetto est si drôle, juste et sincère qu’elle supporte merveilleusement bien l’épreuve du temps. L’auteure, dessinatrice pour le New Yorker, raconte comment le cancer du sein a déboulé dans sa vie un jour de 2004, alors qu’elle était sur le point de se marier. Je repense souvent à « la carte cancer » (dernière photo), tellement bien vue. Si vous avez envie d’offrir un cadeau à une amie ou une proche atteinte d’un cancer du sein, c’est le livre que je recommanderais à mon tour (mais je n’ai pas encore lu La guerre des tétons de Lili Sohn) (oubliez Anticancer de David Servan-Schreiber, tellement incontournable qu’elle le trouvera sans votre aide). #cancerdusein

Je me déplace rarement pour une collab’ H&M, mais là... Le 4 octobre, une collection Morris & Co x H&M sera disponible dans une sélection de magasins. La maison de décoration intérieure anglaise fondée par William Morris a transposé ses imprimés Arts & Crafts sur des pièces de prêt-à-porter homme et femme. Je n’ai pas vu les pièces en vrai, mais les photos font envie 😍

« Au Québec, on ne vous coupera jamais la parole. En France, il y a une violence verbale. » Dans ma newsletter cette semaine (envoyée ce vendredi à 16h), j’explique ce que ces mots de Martin Winckler m’ont inspiré. Lien dans la bio ☝🏻pour vous abonner. Illustration @brandonjamesscott

Dans Tenir jusqu’à l’aube, Carole Fives raconte avec une acuité saisissante la détresse d’une mère qui ne parvient pas à élever seule son enfant de deux ans. Le soir, pour respirer, elle fugue dans les rues de Lyon pendant que son fils dort. Je ne suis ni célibataire ni en détresse, mais moi aussi je laisse parfois mon enfant seul. Dans ma newsletter d’aujourd’hui, je vous dis dans quel état ça me met. Pour vous abonner, suivez le lien dans la bio ☝🏻 Merci @vivajulie pour la super reco #carolefives #tenirjusqualaube

Vous ne vous imaginez pas comme ce type de message me fait plaisir. Merci à celle qui vient de me l’envoyer et qui se reconnaîtra. Et merci à toutes celles qui m’ont écrit pour me dire qu’elles avaient enfin fait la mammo qu’elles redoutaient #cancerdusein #preventioncancerdusein

Hier, j’étais au mariage de ma cousine Victoire. J’aurais bien aimé vous montrer sa robe mais j’ai préféré profiter de la fête plutôt que de lui courir après pour un cliché. En revanche, entre la messe et le cocktail, avec Mark, ma soeur Daphné et mes parents, on a pris le temps de faire plein de photos. Le genre de chose qu’on oublie d’habitude et qui hier me tenait à coeur. J’avais envie de beaux portraits d’eux à tirer sur papier. Et puis je voulais vous montrer ma robe. Pour la première fois, j’avais choisi de la louer plutôt que l’acheter. Je ne suis pas très douée pour choisir ce type de tenue. En général j’achète à prix d’or un truc moyen quatre mois avant, qui ne m’inspire plus le jour J. L’année dernière j’avais fait un article sur le service de location @panoply_official. J’avais adoré leur sélection et leur showroom rue Royale. Cette fois, j’ai eu un coup de coeur pour cette robe Marc Jacobs (110 euros à la location, 850 euros prix boutique). Je l’ai essayée aux Galeries Lafayette (Panoply a un stand au 3e étage). Elle était impec. Au diable les cost per wear ruineux des tenues de mariage. Les prochaines, je les loue !

Plus jeune, je faisais des pauses clopes. Maintenant je médite. Au bureau, dans ce fauteuil-cocon bleu. J’en parle dans ma dernière newsletter, comme je parle des nouvelles habitudes que j’ai prises lors de cette savoureuse semaine de rentrée. Avant, je n’aurais jamais osé prendre dix minutes pour fermer les yeux et ne rien faire alors que tout le monde s’active autour de moi. Aujourd’hui, je sais que j’en ai besoin, c’est tout.

Voilà, ça y est : après la fin de la chimiothérapie début juillet et la fin de la radiothérapie mi-août, ce week-end marque la fin de mon congé maladie. Je n’ai plus de cancer, je retourne travailler à L’Express lundi ! Je suis très heureuse de retrouver la rédaction et de reprendre mon métier de journaliste. Je me sens sereine, en forme et enrichie de tout ce que j’ai vécu ces neuf derniers mois. Merci pour votre immense soutien, chacun de vos petits mots m’a aidée.

Gustave dans la forêt de Fontainebleau, après 50 minutes de marche (en sandales car toutes ses autres chaussures sont devenues trop petites 🙈) : « Tout ce que je veux, c’est être chez nous, sur le canapé, en train de regarder la télé. » #grandexplorateur

Tomber par hasard sur le travail de la designer ukrainienne Daria @zinovatnaya et prendre une grande leçon de couleurs 🧡

Celui-là, je doutais tellement qu’il m’apprenne quelque chose que je ne voulais pas l’acheter. Je l’ai trouvé à la bibliothèque. « On vit quand même une drôle d’époque », a constaté une copine pleine de bon sens à la vue du titre. C’est vrai. Il n’empêche qu’il s’est révélé très utile. L’auteure m’a aidée à identifier les différentes sortes de faim (de l’oeil, de la bouche, de l’estomac, des cellules...), ce qui est bien utile pour trouver à chacune la réponse appropriée. Elle m’a aussi convaincue de mieux mastiquer, de ne rien faire d’autre quand je mange... Autant de choses que je savais qu’il fallait que je fasse, mais que je continuais de ne pas faire 😆 Le style est très « self help book à l’américaine », mais les exemples, nombreux, sont bien choisis. Un ouvrage que je recommande à toutes celles qui galèrent dans leur rapport avec la nourriture. Merci @lilibarbery d’en avoir parlé dans ton super #pimpmybreakfast, c’est comme ça que je l’ai découvert 👍🏻#leslecturesdecafemode #tca #reequilibragealimentaire

Most Popular Instagram Hashtags