cachemireetsoie cachemireetsoie

1145 posts   42838 followers   587 followings

A.-S. Tardy - Cachemire & Soie  ✹Les rĂȘves deviennent rĂ©alitĂ©. Mais bon c'est sur, il faut les aider un peu ✹ 🌈 À quoi ça ressemblerait si je ne retouchais pas les photos ?👇

http://bit.ly/2phldHU

Aujourd'hui sur le blog, je vous montre à quoi ressemblerait mon compte Instagram, si je ne retouchais pas mes photos 😂
.
J'espĂšre que vous apprendrez plein de choses intĂ©ressantes qui vous aideront pour faire vos photos. Et je vous souhaite une journĂ©e MA-GNI-FI-QUE 😘✹
.
Pour voir l'article, cliquez dans le lien de la description de mon compte đŸ‘†đŸ»clic đŸ‘†đŸ»clic đŸ‘†đŸ»

Je voudrais bien vous raconter l'histoire loufoque et joyeuse qui m'est arrivée hier matin, mais je ne sais pas comment m'y prendre sans rentrer dans des détails que vous n'avez certainement pas envie de lire :)
.
Alors dans le dĂ©sordre, ça parlerait d'un interne en chirurgie, de garde aux urgences, qui a su Ă©couter vraiment. Et accepter que sa patiente dĂ©cide ce qui Ă©tait le mieux pour elle, mĂȘme si ce n'Ă©tait pas la procĂ©dure normale et que cela impliquait une part d'inconnu.
.
Ca parlerait d'un moment qui ressemblait davantage à une rencontre au café du coin qu'à une consultation médicale.
.
D'une conversation presque classique. Sauf qu'elle serait émaillée de "là je vais piquer", "j'incise légÚrement" et de "j'ouvre encore un peu...". Qu'elle se déroulerait non pas autour d'un café, mais sur la table de consultation d'une salle des urgences, parmi les compresses et les scalpels. Ce genre de scÚne si improbable qu'on n'oserait pas la tourner dans un film.
.
Ca parlerait aussi de quand on se dit mutuellement "hey dis donc merci, j'ai passé un bon moment", surpris par la situation, étant donné que ça ne faisait pas franchement partie du plan.
.
Si je vous la racontais, mon histoire parlerait en fait d'un moment tout simple d'humanitĂ©, dans un lieu oĂč on tient gĂ©nĂ©ralement l'humanitĂ© Ă  une distance polie.
.
VoilĂ  trois ans maintenant qu'on m'a diagnostiquĂ© cette petite maladie bizarre que personne encore ne connait trĂšs bien et qu'on ne sait pas vraiment soigner. Bien sĂ»r elle m'empoisonne la vie, mais pour la premiĂšre fois, je me sens prĂȘte Ă  accepter pleinement ceci : on peut vivre ces choses parfaitement merdiques avec une totale lĂ©gĂšretĂ©. Y inclure de la joie, de la surprise, des rires. La vie ne nous interdit rien.
.
Et la vérité, c'est que j'ai profondément aimé ce moment inattendu, presque comique. En dépit de la douleur, du sang, des pansements et des soins qui m'attendent pour les dix prochains jours... c'était un vrai bon moment.
.
Et surtout, j'aime que ce soit ça, la vie. Cette grande pochette surprise dans laquelle on n'a jamais fini de piocher.
.
Je vous embrasse fort et j'espĂšre que vous passez une super journĂ©e 😘✹🎈
.
#lavie

Ces moments que j'adore. Quand, avec maman, on bricole dans la salle de bain. Ca commence toujours de la mĂȘme maniĂšre : l'une de nous deux s'Ă©crie "Oh lĂ  lĂ  il faut que je te montre ce truc gĂ©nial" et nous voilĂ  parties Ă  nous crĂ©mer, commenter, nous extasier et surtout : rire. Faire les andouilles devant la glace s'amuser comme deux gamines. Il nous arrive souvent de rire tellement fort que l'une de nous finit par se tortiller en hurlant des "arrĂȘte je vais faire pipi" paniquĂ©s et hilares.
.
Et puis il y a autre chose. Lorsque maman a publiĂ© cette photo sur son compte Facebook ce week-end, tous mes cousins ont commentĂ© en chƓur : "la sorciĂšre du placard Ă  balais!"
.
C'était le jeu, quand ils étaient petits et que maman posait l'un de ses inénarrables masques à l'argile : elle courrait aprÚs les enfants dans toute la maison en gesticulant, nantie de son masque d'un vert crayeux et granuleux à souhait, accompagnant cette course poursuite de jeeeee suiiiiiiiiis la sorciÚÚÚre du plaaaacard à baaaaaalais délicieusement effrayants. Mes cousins adoraient quand maman "leur faisait la sorciÚre du placard à balais". Et maman ne manquait jamais de satisfaire à ce petit rituel.
.
C'était doux de lire leurs petits mots tendres, et que cette photo leur rappelle une si jolie poignée de souvenir heureux.
.
Je vous souhaite une belle journĂ©e 😘✹
.
#euxquejaime #mamancherie #lasorciereduplacardabalais #souvenirs #lebonheur #iphone7plus #iphonephoto #vsco #lavie #lesmamans #souvenirdenfance

Nous sommes rentrĂ©s ce midi aprĂšs un week-end haut en pĂ©ripĂ©ties drĂŽles et moins drĂŽles, en larmes de toute sorte et en Ă©clats de rire (parfois d'ailleurs, tout cela en mĂȘme temps, en un concert dĂ©sordonnĂ© d'Ă©motions pas toujours simples Ă  identifier). Mais un week-end de PĂąques assez traditionnel aussi : riche de dizaines d'Ɠufs en chocolat cent fois re-cachĂ©s pour une petite Lola de trois ans trop heureuse de les dĂ©busquer ; de copains de passage ; de finalement pas mal de joie et de gaitĂ© ; de soleil en veux-tu en voilĂ  ; d'heures passĂ©es au piano Ă  massacrer Chopin avec un entrain surprenant (pour ne pas dire suspect, de la part de quelqu'un qui clame depuis toujours qu'il est le Dieu des Dieux) et de matins bĂ©nis Ă  regarder renaĂźtre la nature. Je ne sais pas si l'Ăąge y est pour quelque chose, mais c'est un fait : contempler la nature est une source de ravissement de plus en plus profonde Ă  mesure que les annĂ©es passent. D'oĂč cette abondance de fleurs ces jours-ci sur mon compte que j'espĂšre, vous me pardonnerez.
.
C'est drÎle, le bilan de ce week-end s'est révélé assez désastreux sur bien des points et pourtant je sais que j'en garderai surtout des souvenirs heureux.
.
J'espĂšre que vous avez passĂ© un beau week-end et que votre semaine s'annonce magnifique ✹💖✹
.
#magnolia #lavieestbelle #lavie #unlongweekend #lamaison #joliprintemps #unprintemps #hellospring #flowertime #bestseason #iphoneonly #phonephotography

Voilà un petit moment que j'ai délaissé mon blog. Tout ce qu'il y a à faire dessus en termes techniques et d'organisation me donne le tournis, je crois, alors je manquais un peu de courage pour m'y atteler.
.
Du coup, j'ai dĂ©cidĂ© de prendre les choses dans l'autre sens et commencer non pas par ce qui m'embĂȘte, par ce que je prĂ©fĂšre faire, c'est Ă  dire... y Ă©crire :)
.
La semaine prochaine, je vous montrerai Ă  quoi ressemblerait mon compte Instagram si je ne retouchais pas les photos 😁 mais aujourd'hui, j'avais envie de vous proposer un petit Ă©change de choses nourrissantes pour le cƓur : ce qu'on a lu, vu, Ă©coutĂ©... et qui nous a marquĂ© ces derniers temps. Vous venez partager les vĂŽtres ??? (Oui!oui!oui! J'ai tellement envie de savoir !! )
.
Le lien vers mon blog est dans la description de mon profil ✹😊✹
.
Je vous souhaite un long week-end MERVEILLEUX 💖
.
#verdure #green #jardin #jardinbotanique #tropical #sunnydays #iphone7plus #acolorstory #makeitgreen #summertime #summervibes #week-end #lesmiamsdelesprit

C'est vrai. Aujourd'hui, il ne se passe pas un jour sans que quelque chose me remplisse de la joie toute simple d'ĂȘtre en vie. Cela n'a pas toujours Ă©tĂ©, et n'est pas l'Ɠuvre du Saint Esprit : je dois beaucoup aux multiples livres de dĂ©veloppement personnel qui sont passĂ©s entre mes mains durant ces quinze derniĂšres annĂ©es.
.
Aussi ai-je largement applaudi lorsque tout ça a commencĂ© Ă  sortir des Ă©tagĂšres un peu cachĂ©es des librairies (vers lesquelles on se dirigeait jusqu'alors avec le mĂȘme embarras que quelqu'un qui entre dans un Ă©tablissement de peep show) pour occuper des places plus enviables et visibles, Ă  la fois sur les tables des libraires et dans la considĂ©ration gĂ©nĂ©rale. SincĂšrement, je n'ai mĂȘme jamais eu aussi fort envie de participer Ă  quelque chose qu'Ă  cela. Contribuer d'une maniĂšre ou d'une autre Ă  ce qui me semblait - et me semble toujours - d'utilitĂ© publique. Et je suis trĂšs heureuse qu'on me sollicite souvent sur ces sujets.
.
Mais ce qui m'était apparu d'abord comme un élan fabuleux est tranquillement devenu... un marché. Qu'il n'y ait pas de méprise : je ne vois aucun problÚme à ce que de l'argent circule autour de ces questions. Et à ces auteurs auxquels je dois tant, je donnerais volontiers bien plus, si je mesure l'argent reçu à l'aune de l'aide qu'ils m'ont apporté!
.
Non, c'est autre chose...
.
(Suite du texte dans les commentaires)

#euxquejaime : Anne-CĂ©cile
Nous l'appelons presque tous Anne-Cé, ma cousine. J'aime bien cette proximité de nos surnoms. Chapi-Chapo ; Anne-Cé, Anne-So.
.
Si je devais choisir un mot pour la dĂ©finir : Ă©nergie. ÉNERGIE!
.
En plus d'ĂȘtre belle comme le jour, elle est brillante sans s'encombrer de ça : si vous la rencontrez, elle vous parlera davantage de sa passion pour le Kite, qu'elle pratique Ă  un trĂšs bon niveau (mais vous ne le saurez pas non plus car elle ne le laissera mĂȘme pas entendre) que de sa carriĂšre ou des brillantes Ă©tudes qui l'ont menĂ©e lĂ  oĂč elle est. Je ne suis mĂȘme pas sure que ce soit important pour elle d'ĂȘtre excellente partout, elle qui rĂȘve de s'occuper un jour d'une maison de retraite pour prendre soin avec amour des vieux qu'on laisse sur le carreau, le cƓur en miettes, parce qu'on ne sait pas comment faire autrement.
.
Pour elle rien n'est un problÚme. D'emblée, la montagne est forfait par KO.
.
D'un bloc, entiĂšre, toujours partante : plus positive, tu meurs. Elle trouve toujours comment transformer tout ce qui se passe en quelque chose qui vaut la peine d'ĂȘtre vĂ©cu. Pourtant, et c'est ce qui est extraordinaire : elle est toute d'Ă©motion et de fragilitĂ©. Aussi. Cette part immensĂ©ment sensible, qu'on ne voit pas toujours au premier coup d'Ɠil.
.
Elle a voyagé dans tellement de pays que ça devient difficile de les compter et, sans doute, ses voyages ont aidé à développer cette vraie largesse d'esprit. Cette ouverture au monde.
.
On dirait parfois qu'elle possĂšde son propre morceau de soleil. Si vous saviez le bonheur que c'est, quand elle appelle, la voix toujours souriante, mĂȘme quand elle n'a pas la frite. Cette maniĂšre bien Ă  elle de cĂ©lĂ©brer la vie envers et contre tout, de se dire que c'est incroyable tout ça, mĂȘme quand ses propres cartes, Ă  son tour de jeu, ne cassent pas la baraque. Ce "coucou Anne-Soooooo, c'est Anne-CĂ©Ă©Ă©Ă©Ă©Ă©" qui me fait chavirer au tĂ©lĂ©phone. Les heures qu'on passe Ă  se parler de tout avec tant de facilitĂ©.
.
Elle est de ceux qui donnent des ailes et du courage. Qui disent allez ça ira mieux demain et qui savent vous convaincre que c'est la vérité.
.
Ce qu'on appelle communément une belle personne.

Avant hier, David est rentré à la maison et juste aprÚs m'avoir embrassée a dit :"Oh! Je voudrais t'emmener voir quelque chose de joli". Mais c'était visiblement un peu tard. Hier, en voiture, il a fait un grand détour sans préciser pourquoi. Il était prÚs de huit heures du soir et tout dorait, autour de nous. Puis nous sommes arrivés dans cette petite rue résidentielle qui n'a rien de trÚs intéressant en temps normal, sauf qu'elle était bordée de cerisiers. Nous avons avancé sous un ciel de pompons roses sans dire un mot. C'était ça qu'il avait voulu me montrer : l'allée de cerisiers.
.
Je n'ai pas réussi à prendre une assez jolie photo pour partager cela avec vous (j'y suis retournée ce midi, pourtant, afin de prendre mon temps... mais parfois c'est comme ça, ca ne marche pas, et cela fait partie du jeu), mais je voulais vous raconter ce geste d'amour tout simple.
.
Partager ma vie avec un homme qui m'emmÚne voir une allée de cerisiers en fleurs et ne craint pas de se laisser émerveiller, me fait me sentir la personne la plus chanceuse et la plus gùtée du monde.
.
Je vous souhaite une fin de semaine magnifique (et baignĂ©e de soleil!) ✹😘💛
.
#cerisiersenfleurs #flowers #cherryblossom #flowerlover #welcomespring #vendredisoir #gratitude #happygram #phonephotography #iphone7plus #vsco #darkroomapp

J'ai tellement travaillĂ© le piano ces derniers jours que je ressens quelque chose comme des courbatures dans les mains. Mais les progrĂšs sont indĂ©niables. Ah! Ces moments bĂ©nis oĂč quelque chose que j'ai besoin de rĂ©ussir m'obsĂšde ; quand l'attention est parfaitement focalisĂ©e et que mon ĂȘtre entier converge vers un objectif. Dans ces moments-lĂ , j'ai le sentiment de pouvoir venir Ă  bout de n'importe quoi. Rien ne parait pouvoir me freiner. D'ailleurs j'obtiens en gĂ©nĂ©ral le rĂ©sultat que je dĂ©sire atteindre.
.
Mais. Il y a un "mais". La source de cette Ă©nergie que j'aime tant voir surgir, j'ai fini par l'identifier. Et franchement, elle n'a rien de glorieux. La seule chose capable de m'aider Ă  me dĂ©passer, c'est cette petite voix Ă  l'intĂ©rieur, qui passe sa vie Ă  me dire "t'es zĂ©ro ma grande, laisse tomber, t'arriveras jamais Ă  rien". Ce tyran infernal que vous connaissez peut-ĂȘtre aussi.
.
Il arrive toujours un moment oĂč il m'horripile Ă  tel point qu'enfin, je me rebelle. Et alors je suis prĂȘte Ă  tout pour lui donner tort et lui claquer le beignet. Cette Ă©nergie, en vĂ©ritĂ© c'est simplement de la rage.
.
Ainsi, je remarque que souvent, les moteurs avec lesquels nous carburons pour accomplir de bonnes choses sont alimentĂ©s par notre part d'ombre. C'est sans doute la raison pour laquelle on a tant de mal Ă  s'en dĂ©barrasser : de peur de perdre aussi ce qu'ils nous apportent. Bien sĂ»r on se trompe. Mais faute d'une meilleure solution, on reproduit sans cesse le mĂȘme chemin jusqu'Ă  ce qu'un jour on finisse par comprendre comment faire autrement. Et le problĂšme se dissout de lui-mĂȘme... pendant que s'impose Ă  notre attention un autre puzzle intĂ©rieur mystĂ©rieux exigeant d'ĂȘtre rĂ©solu. Comme une plaisanterie qui ne finirait jamais.
.
Et pendant ce temps-là, alors qu'on s'agite dans tous les sens, le monde offre son rythme lent, millimétré. Le calme olympien du monde avec ses saisons qui reviennent sans cesse, ses jours de vingt quatre heures exactement et sa respiration tranquille. Sa rondeur affolante. Le monde qui, en dépit de tout ce qu'on lui fait porter, ne cesse jamais de nous tenir la main.

C'est toujours tout un cirque de quitter St Martin. On dĂ©cide que l'on partira vers 18h pour Ă©viter les bouchons, mais on sait bien qu'on ne decollera pas avant 19h bien sonnĂ©es. On traine. Et ensuite chez mamie, pour lui faire un bisou en se demandant Ă  chaque fois si ce ne sera pas le dernier. Alors encore un bisou. Et un autre et encore un autre. On continue d'Ă©tirer le temps comme on peut. AprĂšs on va chercher Malo chez BĂ©rangere. On gare la voiture au Plat Gousset. Et on traine encore. Attraper le chat, lui dire pardon d'avance pour les quatre heures pas plus agrĂ©ables que ça qu'il va passer dans sa caisse. On promet bĂȘtement de la pĂątĂ©e Ă  l'arrivĂ©e comme si cela pouvait ĂȘtre d'une quelconque utilitĂ©. Chez BĂ©bĂ©, on ne peut pas s'empĂȘcher de frapper quelques notes au piano, on regarde une partition, parle des cactus, au rebord des fenĂȘtres qui ont drĂŽlement grandi (mais comment tu t'y prends? Rien, je ne m'y prends pas, je les aime)... bref on continue de traĂźner. Puis enfin, on quitte la maison de BĂ©rangere. On installe le chat dans la voiture. Et lĂ . Les couleurs du couchant sur la mer qui est dĂ©jĂ  loin. Les reliefs Ă©tranges de la piscine vide. Les cailloux. Les goĂ©lands Ă©normes qui jouent dans un vent toujours un peu fĂąchĂ© de quelque chose. On ne peut pas rater ça, dĂ©cidĂ©ment. Non, on ne peut pas. Alors on s'autorise, un peu coupables, en pensant vaguement au rĂ©veil du lendemain, qu'on risque de laisser tonitruer un moment avant de consentir Ă  ouvrir finalement les yeux.
.
C'est drĂŽle comme certaines habitudes, sans qu'on y prenne garde, finissent par devenir des rituels.
.
Et j'adore le poste de secours du Plat Gousset (avec ses petits airs californiens, vous ne trouvez pas?)
.
#granville #cestbeaulamanche #platgousset #coucherdesoleil #dimanchesoir #lavieestbelle #bonnejournee #leshabitudes #petitsrituels #destinationgranvilleterreetmer #alaplage #normandie

Oh! C'est le week-end 😌 le premier vrai week-end de printemps, les premiĂšres soirĂ©es Ă  rallonge et surtout, des heures et des heures devant moi pour jouer du piano đŸŽčđŸŽčđŸŽčđŸŽčđŸŽčđŸŽčđŸŽčđŸŽč.
.
Ça ne dira rien Ă  la majoritĂ© d'entre vous, mais je suis en train de travailler le 3 pour 4 (en gros chaque main joue Ă  un rythme diffĂ©rent). C'est Ă  la fois super difficile et trĂšs excitant. Comme quand on dĂ©couvre un nouveau chemin dans un petit bois qu'on croit pourtant trĂšs bien connaĂźtre. Alors en ce moment je ne pense qu'Ă  ça : je bats la mesure dans le mĂ©tro, je marche en rythme et j'ai l'impression d'avoir un mĂ©tronome qui me fait tic-tac dans le crĂąne đŸ„ (celles qui savent, savent).
.
J'espĂšre que vous aussi, vous avez un super programme pour cette fin de semaine et je vous souhaite un week-end resplendissant, avec cette photo de la verriĂšre du Grand Palais, sans doute l'un de mes moments parisiens prĂ©fĂ©rĂ©s. 😘
.
#legrandpalais #verriere #coucherdesoleil #endoftheday #lagranderoue #lagranderouedeparis #paris #iloveparis #phonephotography #weekendplans #youpi

follow this page in feedly

Most Popular Instagram Hashtags